Interview Alumni – Portrait 2: Antoine Halbaut

[Pour ce deuxième portrait de notre série « Interview Alumni », nous sommes allés à la rencontre d’Antoine Halbaut, ancien président du mi-mandat 2019 de SBConsult et membre actif au sein de la CNJE. Dans cette interview, il nous raconte son expérience chez SBConsult et la CNJE]

1. Peux-tu te décrire brièvement ?

Je suis issu de la promotion 2020 de Sup’Biotech, où j’étais dans la section Marketing/Management. J’ai eu la chance d’intégrer SBConsult lors de ma 3e année et d’y évoluer pendant 2 mandats, le premier en tant que chargé de suivi d’études, l’autre en tant que Président. J’ai ensuite intégré la Confédération Nationale des Junior-Entreprises au sein du pôle Communication pour le mandat 2019-2020. Enfin, depuis quelques mois, je suis Business Manager pour Caduceum, cabinet de conseil spécialisé dans la santé, filiale healthcare du groupe Alten.

2. Qu’est-ce qui t’a motivé à rejoindre le mouvement des Junior-Entreprises et plus particulièrement SBConsult ?

J’ai intégré SBConsult lorsque la structure était encore hors du Mouvement des Junior-Entreprises. J’ai particulièrement aimé la dualité entre le monde étudiant et le monde professionnel. Je pensais également que cela me permettrait de gagner de nouvelles compétences, tant personnelles que professionnelles, ce qui n’a pas manqué !

3. Tu as commencé chez SBConsult en tant que chargé de suivi d’études, qu’est-ce qui t’a attiré vers ce poste ?

J’ai tout d’abord pris le poste de chargé de suivi d’études car cela permettait de bien comprendre dans un premier temps le fonctionnement d’une mission, de la prospection au rendu de la mission en passant par le recrutement et l’administratif. C’est un poste très complet qui m’a beaucoup appris, et dont les compétences me servent encore dans la vie professionnelle.

4. L’année suivante, tu deviens Président, quelles ont été tes motivations pour occuper ce poste ? En tant que Président, tu as eu beaucoup de choses qui reposaient sur toi, tu n’as pas eu peur de toutes ces responsabilités ?

Le rôle de Président n’a pas été de tout repos ! C’était un poste challengeant, mais qui m’a fait beaucoup grandir. J’ai candidaté pour ce poste car je souhaitais faire ressortir tout le potentiel que SBConsult a, à l’aide de mon équipe. Un de mes objectifs était notamment de travailler sur la visibilité au sein de l’école, mais plus largement au sein du Mouvement des Junior-Entreprises.

5. Qu’est-ce que ce poste t’a apporté d’un point de vue professionnel mais aussi relationnel ?

Mon passage au sein de SBConsult m’a été très bénéfique. J’ai pu y développer un réseau important, mais aussi un esprit d’analyse et de synthèse. Cela m’a permis également de voir un certain nombre de notions d’entreprise comme le développement commercial, la réalisation de contrats, et également des notions de trésorerie même si j’avoue que ce dernier point n’était pas mon point fort ! Globalement, faire partie de SBConsult permet d’acquérir les bases de la gestion d’entreprise, ce qui est un gros point fort sur le marché du travail.

6. Selon toi, quelles sont les qualités indispensables pour devenir Président ?

Un Président se doit d’être à l’écoute de son équipe. Un Président seul n’est rien, il est vraiment porté par son équipe. Il est ainsi primordial pour lui d’écouter l’avis de chacun et de le prendre en compte. La transparence envers l’équipe est également primordiale. Il est important d’être rigoureux, car ce poste présente une vision globale de la structure et le Président a une responsabilité légale.

7. Quelles sont les compétences que tu as le plus développé durant tes années chez SBConsult ?

L’organisation, l’esprit d’équipe et la tenue d’une présentation commerciale. Ce sont des points qui sont malheureusement assez peu vus dans un cursus scolaire classique et qui ressortent très bien dans un parcours Junior-Entreprise. De manière plus globale, la gestion et l’optimisation du temps étaient un axe d’apprentissage majeur, car la tenue d’une Junior-Entreprise se fait en plus des cours.

8. Qu’est-ce que tu retiens de l’expérience chez SBConsult ?

Je retiens uniquement les bons souvenirs. C’était un vrai challenge de travailler avec une trentaine de membres, tous différents et de faire en sorte que la structure tourne au mieux ! Un moment inoubliable a sans doute été le recrutement des chargés de mission, dont le nombre de postulants a décuplé grâce à une communication disruptive.

9. Après SBConsult, tu t’es investi dans la Confédération Nationale des Junior-Entreprises en tant que chargé de mission marketing. Qu’est ce qui t’a motivé à travailler au sein de la CNJE, et pourquoi tu as choisi ce poste ?

Je souhaitais avoir une vision plus globale sur le Mouvement des Junior-Entreprises. Ce nouveau challenge passait par la représentation de 25.000 étudiants dans près de 200 structures. C’est donc une aventure complètement différente, mais tout aussi challengeante ! Le poste de Chargé de Mission Marketing m’intéressait car il s’agissait de réaliser une communication externe du Mouvement afin de gagner en visibilité. C’était finalement en lien avec mes activités en tant que Président de SBConsult, mais à une échelle bien plus grande.

10. Qu’est-ce que cette nouvelle expérience t’a apporté ?

La gestion de projet a été un des points majeurs dans les Junior-Entreprises. Beaucoup ont pu être réalisés, avec une équipe très éclectique. La gestion de crise a malheureusement été un axe plus inattendu en raison du COVID-19. Nous devions ainsi nous adapter à la situation et avancer parfois à l’aveugle. Malgré cela, l’aventure Junior-Entreprise a vraiment été unique. J’en garde un très bon souvenir indélébile !

11. Ensuite, tu deviens formateur activité commerciale, en quoi consiste ce job ? Qu’est-ce qui t’a poussé à faire de la formation pour la CNJE ?

Au bout de 3 ans dans le Mouvement, j’avais acquis beaucoup de connaissances, principalement sur l’activité commerciale. Je souhaitais ainsi accompagner les structures dans leur développement et partager ce que j’ai pu apprendre. Le parcours formateur permettait ainsi de se rendre dans les Junior-Entreprises de France pour les aider sur une problématique spécifique. J’ai beaucoup aimé échanger avec les Junior-Entrepreneurs sur les différents fonctionnements et tenter de trouver des solutions adaptées pour elles.

12. Conseillerais-tu aux étudiants d’intégrer le mouvement des Junior-Entreprises grâce à SBConsult ? Et ensuite de faire partie de l’équipe CNJE ?

À 2000 % ! Sans SBConsult, puis la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, je n’aurais jamais développé autant de compétences et fait d’aussi belles rencontres. Ces dernières années n’ont pas été de tout repos mais tellement passionnantes que, si c’était à refaire, j’y retournerai sans hésiter.

13. Quels seraient tes conseils à un étudiant qui souhaiterait intégrer SBConsult ?

Fonce. Tout simplement. N’aie pas peur de te lancer dans des projets ambitieux et donne le meilleur de toi-même. C’est clairement le moment de se tester professionnellement et de grandir tout en étant étudiant. Je vois vraiment une Junior-Entreprise comme un tremplin pour l’avenir. Si un étudiant souhaite intégrer SBConsult, il fait un excellent choix !

14. Enfin, quels sont tes futurs projets au sein du mouvement ?

Continuer mes activités de formateur et d’auditeur-conseil auprès des structures du Mouvement et également être présent si besoin pour SBConsult et la CNJE. Il est difficile pour moi de raccrocher complètement le tablier violet et bordeaux !