Interview Alumni – Portrait 1: Julie Donzier

[Julie Donzier, ancienne trésorière de SBConsult, nous a fait l’honneur de répondre à quelques questions concernant son parcours et ses expériences. Enfin, elle nous dévoile aussi quelques conseils précieux pour réussir dans le mouvement des Junior-Entreprises]

     1. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Julie Donzier, étudiante en dernière année à Sup’Biotech. Je viens de finir mon stage de fin d’étude chez Suez et à la rentrée je poursuis mon parcours professionnel dans cette même société.

     2. Pourquoi as-tu rejoint le mouvement des Junior-Entreprises et plus particulièrement SBConsult?

J’ai rejoint le mouvement des JE grâce à Rebecca Latimier qui a été ma colocataire aux Etats-Unis pendant 4 mois et avec qui j’ai développé une grande complicité. Rebecca a été recrutée avant moi chez SBConsult en tant que responsable développement commercial et évènementiel. Elle m’a parlé de la Junior et m’a mis en contact avec le mandat N+1 de SBConsult. J’ai rejoint SBConsult en février 2019 pour avoir une première expérience en tant que junior entrepreneur et en apprendre plus sur le monde des entreprises.

     3. Pendant 1an tu as occupé le poste de trésorière chez SBConsult, pourquoi as-tu choisit ce poste ?

J’ai choisi ce poste pour avoir une ouverture à des compétences que je n’aurai pas pu développer sans cette expérience comme la comptabilité, la gestion financière et l’édition et le suivi d’un budget.

     4. Qu’est-ce que tu as appris en tant que trésorière chez SBConsult ?

J’ai appris à assurer une responsabilité légale et à gérer la stabilité financière de la Junior en développant et automatisant des tableaux de suivis. La consolidation de nos processus a permis à mon équipe et moi de passer Junior-Initiative en juillet 2019. Une de mes missions était également de faire toutes les déclarations fiscales et sociales nécessaires et obligatoires. Cette tâche demande beaucoup d’organisation et de rigueur. Grâce à cette expérience, j’ai pu acquérir les bonnes bases de la comptabilité (sur le logiciel Sage Ciel 50) et de la gestion financière d’une entreprise de petite échelle à l’aide d’un budget détaillé. De plus, j’étais chargée de former la trésorière et le vice-trésorier entrant. J’ai créé et dispensé 7 formations (les bases de la trésorerie, déclaratifs fiscaux, déclaratifs sociaux, contrôle interne, ERB, Budget, prise en main du logiciel de comptabilité) pour m’assurer d’une bonne passation.

     5. Qu’est-ce que tu retiens de l’expérience chez SBConsult ?

Cette aventure dans la Junior m’a permis d’allier la vie étudiante au professionnalisme, la créativité à la rigueur et les amitiés à la gestion d’équipe. Cette expérience en Junior m’a fait grandir et gagner en maturité !

     6. Qu’est-ce que t’a apporté le mouvement des Junior-Entreprises ?

Le mouvement des JE m’a apporté des formations et un réseau dans un premier temps. Puis, en intégrant les auditeurs conseils, le mouvement m’a permis d’avoir un regard extérieur à la structure auditée et d’arriver à transmettre des connaissances à d’autres Junior-Entrepreneurs.

     7. Depuis Janvier 2020, tu es Auditrice-Conseil Trésorière. Qu’est ce qui t’a motivé à te lancer dans cette aventure ?

La curiosité m’a motivée à me lancer dans un domaine que je ne connaissais pas. La volonté de tenter une expérience qui m’était jusque là inconnue a été pour moi un élément déterminant pour me lancer comme auditrice conseil en trésorerie.

     8. Que t’apporte cette nouvelle expérience ?

Cette expérience m’apporte du professionnalisme, de la rigueur et la capacité à m’adapter à différentes structures.

     9. Conseillerais-tu aux étudiants d’intégrer le mouvement des Junior-Entreprises grâce à SBConsult ? Et ensuite de devenir auditeurs ?

Bien évidemment. Le mouvement des JE est le plus grand mouvement étudiant de France et rassemble tellement de profils différents, de quoi développer votre réseau et faire de belles rencontres !

Je conseille aux JEurs de devenir auditeurs, tout d’abord à ceux qui souhaitent s’investir davantage dans le mouvement. A ceux qui veulent en apprendre plus sur le fonctionnement des autres structures et transmettre leur expérience en Junior.

Pour ma part, ne voulant pas quitter le monde des Junior-Entrepreneurs, j’ai passé le test auditeur-conseil en trésorerie à la CNJE en janvier 2020. Ainsi, depuis février 2020, je réalise des audits des Juniors de France. J’ai déjà réalisé six audits, mon objectif étant de faire un audit par mois.

D’une part, les missions d’audit qui me sont confiées sont le contrôle du respect du cadre légal tout au long de l’audit en vérifiant les processus transverses (comptabilité, contrôle interne), achats, ventes, fiscal et social et en m’assurant du bon contrôle interne (pilotage de budget, tenue et utilisation de la comptabilité et optimisation de processus) de la Junior.  Je suis chargée de l’identification et l’évaluation des risques financiers qui pèsent sur la structure. D’autre part, les missions de conseil que je préfère sont  la rédaction d’un cahier des charges de recommandations post-audit  et le conseil d’optimisations pour chacun des processus. Aussi, le conseil et la proposition d’amélioration de la gestion et de l’organisation du pôle Trésorerie m’intéresse tout comme l’échange avec les membres de la structure auditée sur leurs problématiques. Les audits m’ont permis de développer mes compétences en écoute mais également en communications.

     10. As-tu quelques « tips » à nous donner pour faire partie de SBConsult ou pour réussir le TAC?

Pour faire partie de SBConsult, les qualités à avoir sont la curiosité, il faut avoir l’envie d’apprendre autre chose; mais aussi le dynamisme est important, pour faire vivre la structure il est nécessaire d’avoir de l’énergie à revendre. De plus tenir une JE demande beaucoup de temps et de motivation, il ne faut pas avoir peur de s’investir dans cette aventure.  Pour finir, l’essentiel est d’avoir une équipe dans laquelle on se sent bien et avec qui on travaille bien : « seul on va vite, ensemble on va loin ».

Quant aux conseils pour réussir le TAC, il est important d’avoir une expérience en JE avant : « c’est en faisant qu’on apprend le mieux ». Bien évidemment, il faut éviter de stresser. Enfin, une prise de recul et un regard critique sont des qualités essentielles à avoir.

     11. Enfin, quels sont tes futurs projets au sein du mouvement ?

J’ai été sélectionnée comme formatrice trésorerie au sein de la CNJE en mai dernier. Je m’investis encore plus au sein du mouvement des JE et propose mon aide aux Junior-Créations qui débutent dans le mouvement, aux  Junior-Initiatives qui auraient besoin de consolider leurs connaissances en trésorerie et enfin, aux Junior-Entreprises qui sont à la recherche de connaissances plus approfondies. Mon but est de garantir la qualité et la pérennité du mouvement des Junior-Entreprises, développer les structures du mouvement en leur apportant une expertise adaptée et d’assurer le respect de la marque Junior-Entreprise.